les-relais-de-experience association retraites seniors benevoles occitanie

  • Accueil

L’orientation se prépare !

 Au LYCÉE JACQUES PRÉVERT de Saint Christol lez Alès

Intervention du COMIDER auprès des élèves de la terminale STMG 2 pour la rédaction de CV et lettre de motivation pour leur dossier post-bac.

Lundi 4 janvier 2016, une délégation de 6 membres du COMIDER (Comité pour le développement de l’économie régionale) est venue aider les élèves de Terminale STMG2 à rédiger CV et lettre de motivation pour leur dossier de poursuite d’études.

Cette rencontre qui a débuté par des conseils de rédaction et de présentation s’est poursuivie de façon individuelle pour chaque élève.

le comider au Lycee Jacques Prevert Saint Christol lez Ales

Chacun a pu apprécier les précieux conseils et l’expérience enrichissante des membres du COMIDER et ainsi corriger les CV et lettres préalablement rédigées.

Témoignages d’élèves

Cette intervention a été enrichissante. Les informations qu’ils nous ont apportées nous ont permis de faire des lettres et des CV plus pertinents. Cela nous apporte un point de vue professionnel et non plus scolaire.
Julien

le comider au Lycee Jacques Prevert Saint Christol lez Ales

C’était vraiment super ! Cela nous permet de connaitre une vraie situation devant un employeur. Il nous a donné des conseils. Cela m’a donné confiance face à l’entretien que je devrais passer pour les écoles où je souhaite aller.
Tess

Cela nous a appris à mieux comprendre le contenu du CV et de la lettre de motivation. De plus, avoir l’avis et les conseils de personnes extérieures est plus « percutant » pour nous. Ils ont eu plusieurs expériences professionnelles et ont du vécu. Globalement leurs conseils m’ont servi notamment pour la présentation et la forme du CV.
Christopher

L’intervention a été très positive pour moi. J’ai appris des erreurs faites sur mon CV et lettre de motivation. Ces personnes étaient très sympathiques avec nous et nous ont motivés pour mieux faire.
Amandine

Intervention efficace, ludique qui, personnellement m’a beaucoup aidé en ce qui concerne la lettre de motivation. Les personnes étaient intéressées et impliquées.
Osanna

Les élèves et les enseignants remercient tous les membres du COMIDER pour leur aide et leurs conseils.

Zoom sur La Maison de l'emploi de Lodève

Le constat est impitoyable.

"Pour le Cœur d'Hérault ( 77 communes, de Lodève à Gignac, du Caylar à Clermont l'Hérault, d'Aniane à Villeneuvette...), sur 30 000 personnes en âge de travailler, on recense 8 000 demandeurs d'emploi" avoue Jérôme Casseville,  directeur de la Maison de l'Emploi (MDE). Avant de glisser "beaucoup de gens sont désabusés". Une des raisons que le responsable avance pour expliquer la faible participation des demandeurs d'emploi au Markethon organisé par le COMIDER, en octobre dernier : 54 à Lodève et 11 à Clermont l'Hérault, en 2015.

Foyer departemental de l enfance et de la famille de l herault

"Et pourtant cette année, nous avons obtenu des sandwiches et des bons d'essence de partenaires privés pour les participants" précise le quadragénaire  formé aux sciences humaines, en géographie et en aménagement. Au delà de cette explication, on subodore que certains prescripteurs ne se sont guère investis pour motiver les personnes concernées. Regrettable car les milliers d'engagés aux différents Markethons sur la région, soulignent, dans une grande unanimité, l'intérêt de cette action dynamisante et solidaire. 

Bien entendu, cet événement n'est qu'une modeste contribution au défi que l'association MDE doit relever. Régie par la loi de 1901, elle a été créée il y a dix ans sous l'impulsion du Conseil Général, du Pays et des communautés de communes du Cœur d'Hérault. Soutenue financièrement par l'Etat, l'Europe, le Département et les communautés de communes, elle porte deux dispositifs : la MDE et le Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi (PLIE). Disposant d'un budget d'un million d'euros, la structure salarie dix personnes afin de développer sa stratégie pour l'emploi, en direction des personnes, tout en travaillant à anticiper les mutations technologiques. 

En 2015, plusieurs actions ont été mises en place par cette plateforme d'animation, de coordination et d'ingénierie territoriales : rendez-vous de l'emploi (1 500 visiteurs pour 200 offres) à la journée de l'alternance, course aux jobs (une soixantaine de jeunes participants), fête de l'Internet mettant en scène les douze espaces numériques du territoire...

Auxquels il faut ajouter l'organisation de permanences d'information. En terme de résultats, on peut noter que 106 contrats en alternance ont été signés (79 en apprentissage et 27 en professionnalisation). Que l'objectif de 100 contrats aidés n'a pas  été atteint et que pour le secteur marchand, les contrats de génération ou d'initiative emploi ont échoué. Pour le parcours PLIE, des chantiers d'insertion ont été suivis par 400 personnes éloignés de l'emploi : huit maisons de retraite ont permis à une vingtaine d'entre elles de retrouver un travail pérenne. De même, pour les métiers du bâtiment, une douzaine de recrutements sont enregistrés, bon an mal an. Auxquels il faut aussi ajouter la quinzaine de recrutés, pour plus de six mois, dans le cadre des clauses sociales imposées par les marchés publics. 

 

A défaut d'un bilan quantitatif satisfaisant, l'espoir demeure. Encouragé par la perspective de filières nouvelles : tourisme, aménagement d'espaces verts ou entretien des berges sur les trois grands sites touristiques du territoire (Pont du Diable/Saint Guilhem, cirque de Navacelles, lac du Salagou). Et depuis un an, l'installation de la MDE dans des locaux fonctionnels, aménagés dans une belle architecture contemporaine au pied de la magnifique cathédrale  de Lodève, offre un outil remarquable au service du développement économique du Cœur d'Hérault. Car, à la "Maison de l'emploi, tout le monde s'y retrouve", comme le met en évidence le dossier de présentation de la MDE.

Pour un meilleur bilan dans un an ?

Accès réservé