• Accueil

Délégation de Montpellier en action...

Un coup d’œil dans le rétro sur l’action de la délégation montpelliéraine du COMIDER

Bilan des activites de la delegation montpellierenne du COMIDERLa vie du COMIDER, et celle de la délégation de Montpellier en particulier, est calquée sur l’année scolaire.

Rien d’étonnant puisqu’un grand nombre de ses missions de transmission de compétences concernent universités, lycées ou collèges.

A l’heure du bilan 2014/2015 qui coïncide avec la fin de l’animation par une équipe soudée, réunissant Paul Blanc, François Boyer, Géry Voisin et présidée par Jacqueline Akoun, la délégation peut se réjouir d’avoir accueilli, cette année 18 nouveaux comidériens.

Du sang neuf, utile pour mener à bien une petite vingtaine de projets.

Car impliqué dans quatre établissements d’enseignement supérieur (SCUIO-IP, fac des sciences, fac AES, IUT Montpellier/Sète) et dans cinq lycées publics (Mendès France, Georges Frêche, Jules Ferry, Jean Monnet, Pompidou) et privé (Nevers), le COMIDER y montre de nombreux savoirs-faire.

De la présentation de métiers (conférences, forum des métiers, visites d’entreprises, semaine école/entreprise ) à la remise à niveau après le Bac, de la préparation au recrutement (CV, lettre de motivation, simulation d’entretien d’embauche, préparation d’oraux d’entrée aux grandes écoles, aide à la recherche de stages…), entrainement à la négociation en langues étrangères, participation à des jurys d’examens…

Une énumération qui traduit bien l’objectif central de l’association : être les relais de l’expérience.

A ces actions dans les institutions scolaires s’ajoute du soutien scolaire dans les quartiers Lemasson et Petit Bard.

Egalement dans l’ADN du COMIDER, des interventions visent l’entreprise et le retour à l’activité professionnelle.

Emblématique son Markethon annuel qui réunit des centaines de chercheurs d’emploi, mais aussi ses trois sessions d’aide et de parrainage au même public, sa permanence hebdomadaire à Montpellier Jeunesse, son accompagnement d’artisans et de commerçants en difficulté… 

Pendant l’été, les bénévoles du COMIDER vont suspendre leurs activités au bénéfice des jeunes en formation initiale et en direction des chercheurs d’emploi ou des créateurs d’entreprise.

Pas si sûr !

Leurs expériences de cadres retraités du public ou du privé, c’est souvent à leurs petits enfants qu’ils les transmettront !

 

Au lycée Georges Frêche, le COMIDER participe à trois BTS

Trouver une nouvelle mission pour le COMIDER

le COMIDER professionnel de jury BTS au lycee Georges Freche de Montpellierest presque une obsession de Jean Baptiste Brandeho.

Inutile de dire que, dès l’ouverture du lycée Georges Frêche, consacré aux métiers de la gastronomie, de l’hôtellerie et des tourismes, notre comidérien a, sur le champ, fait des offres de service.

Fort de l’expérience acquise au lycée de la Colline avec des Bac Pro cuisine-restauration et au lycée Jules Guesde, où l’association a acquis une compétence reconnue pour des négociations en langues étrangères, les portes du nouvel établissement leur ont été grandes ouvertes.

Au niveau des BTS hôtellerie-restauration, tourisme ou responsable d’hébergement à référentiel commun européen.

« Cette année, cinq classes sont concernées. Nous avons organisé quatorze sessions impliquant une quinzaine de comidériens » avance Jean Baptiste qui se félicite de la collaboration avec les enseignants et des contacts très agréables avec les étudiants.

A l’actifs des bénévoles, des participations à des BTS blancs, des simulations d’entretiens d’embauche ou des entraînements à la négociation de vente de services hôteliers. 

Cette dernière activité

le COMIDER professionnel de jury BTS au lycee Georges Freche de Montpellierdemande une adaptation rapide aux différents jeux de rôle proposés.

Le comidérien se met dans la peau du client pour permettre à l’étudiant de montrer son savoir-faire à ses professeurs.

En français, anglais, allemand ou espagnol. Les sujets, concoctés par Catherine Paillard, professeur d’hébergement, renvoient à un hôtel fictif de 170 chambres, classé 4 étoiles.

Disposant d’une plaquette complète sur l’établissement, les prix et les prestations, l’étudiant doit être à l’écoute de son client et lui faire la meilleure offre possible en ¼ d’heure, après sept minutes de préparation.le COMIDER professionnel de jury BTS au lycee Georges Freche de Montpellier

Que celui-ci souhaite organiser un séminaire résidentiel, mettre en place un partenariat avec sa compagnie aérienne, renouveler un contrat avec un tour opérateur ou être accueilli pour un stage sportif. 

Après l’épreuve,

le COMIDER professionnel de jury BTS au lycee Georges Freche de Montpellierc’est le temps du débriefing, d’abord individuel puis collectif, à l’aide d’une grille de dix critères d’évaluation.

L’occasion pour Jean Baptiste d’inviter son interlocuteur à mesurer la demande de réduction qu’il a sollicitée, à l’aune du coût global.

Ou pour Patrick de rappeler qu’il faut être dans la reformulation permanente.

Quant à Georges, c’est l’observation du comportement non verbal qui l’amène à proposer d’avoir les mains ouvertes au cours de l’échange et surtout pas sous la table.le COMIDER professionnel de jury BTS au lycee Georges Freche de Montpellier

Des remarques parmi d’autres que les étudiants apprécient, heureux de bénéficier de véritables entraînements.

Qui viennent compléter les enseignements théoriques et les stages pratiques, 22 semaines réparties sur les deux années, deux fois trois semaines en France, séparées par quatre mois en Europe.

Pour une formation de qualité permettant aux jeunes de briguer des postes de responsables dans un hôtel de toute taille et de toute catégorie, comme dans d’autres structures d’hébergement, centre d’accueil, croisière, camping.

Une préparation à laquelle cette mission du COMIDER apporte sa pierre.

 

Apertura de cuenta bet365.es